N𝐨𝐬 𝐚𝐧𝐜ê𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐧’𝐚𝐥𝐥𝐚𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐜𝐡𝐞𝐳 𝐥𝐞 𝐃𝐄𝐍𝐓𝐈𝐒𝐓𝐄 !

Pourquoi nos ancêtres n’allaient pas chez le dentistes mais que vous devriez quand même y aller: 04 raisons(la 4e est la plus intéressante 😁)

L’évolution alimentaire et ses impacts sur la santé bucco-dentaire

Nous n’utilisons pas nos dents de la même façon que nos ancêtres qui mangeaient leur viande beaucoup moins tendre que la nôtre et des végétaux plus fibreux. La mastication induite par cette alimentation produisait un nettoyage mécanique naturel des dents.

Évolution alimentaire : Impact sur nos dents et bactéries buccales

Notre alimentation moderne elle est riche en aliments mous, collants ou liquides faciles à mâcher, Le lien entre ce type d’alimentation les caries n’étant plus à démontrer.
La conclusion logique serait de faire comme nos aïeux et ne manger que des aliments disponibles à l’époque, des aliments peu transformés, pas de sucres raffinés, pas des plats industriels …

Sauf que les bactéries se sont aussi habituées et transformées (quand on a découvert la pénicilline il n’y avait pas de bactéries résistantes maintenant les germes ont muté ). Le Streptococcus mutans existait il y a 10 000 ans mais notre alimentation de plus en plus riche en sucre a amplifié sa prolifération et en a fait une bactérie dominante.

L’aseptisation

L’aseptisation (le fait de protéger contre les micro-organismes pathogènes ) de la vie quotidienne a diminué les populations des « bonnes » bactéries (ces bactéries commensales présentes en permanence sur les muqueuses de notre bouche ou sur notre peau).

La profession n’existait pas

Il n’y avait probablement pas de dentiste à l’époque de nos ancêtres , suis sure qu’ils auraient bien été contents et soulagés d’avoir à disposition des équipements nécessaires pour remédier aux maux dentaires.

En conclusion, pour une bonne santé en général (et pas seulement dentaire), il est important d’avoir une alimentation riche en légumes et pauvres en sucre (ce qui ne signifie pas qu’il faut éviter les fruits, juste les plus sucrés), riche en graisses d’origine végétale (et non-animales) en résumé une alimentation équilibrée, mais surtout un brossage régulier deux fois pas jour surtout le soir au coucher.

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut